vendredi 21 décembre 2012

Meringues sèches chocolat et noix

Humm! Une bonne recette de meringues aux pépites de chocolat et aux noix! Rien de mieux pour me mettre dans l'ambiance de Noël!




Ingrédients:

pour environ 18 meringues

3 blancs d'oeufs température pièce
1 pincée de sel
1 tasse de sucre en poudre
3 cuil à table de sucre
1 cuil à table de fécule de maïs
1 cuil à table de jus de citron
1 cuil à thé d'essence de vanille
1/2 tasse de pépites de chocolat
1/2 tasse de pacanes hachées(ou d'amandes, ou de noix de Grenobles, ou...du Brésil, des arachides, etc!)

Conseils: Assurez-vous que la meringue soit solide avant de la déposer sur la plaque, sinon....risque d'échec!

Pour la température du four: 225F, pendant 45 à 55 minutes. Surveillez-les, elles ne doivent pas commencer à dorer! Ensuite, diminuez la température du four, 150F pour 15 minutes, puis fermer complètement et laissez sécher les meringues pendant une heure dans le four, la porte fermée.

Se conserve au sec pendant une semaine, dans un contenant hermétique.

Variante: vous pouvez remplacer l'essence de vanille par de l'essence d'amandes, de menthe, de citron, ou de coco, etc. Laissez aller votre imagination! Vous pouvez aussi ajouter une ou deux gouttes de colorant pour varier les couleurs et les saveurs! Bien sûr, vous pouvez laisser la meringue nature, sans chocolat ni noix pour l'utiliser dans d'autres recettes qui ont besoin d'une meringue sèche, je pense d'ailleurs aux Pavlova...


dimanche 9 décembre 2012

Mousse aux canneberges et à l'hydromel



Encore une fois, je suis inspirée! Cette fois-ci par un hyrdomel québécois de style médiéval, sirupeux, ambré, sucré et très aromatique. Comme vin dessert, il est exellent, dans des recettes, il l'est tout autant. Et j'ai créé! Encore des saveurs québécoises bien amalgamées!





Ingrédients:

700gr de canneberges congelées ou fraîches
300gr de sucre
100gr de miel
1/2 tasse d'hydromel licoreux
1 1/2 sachet de gélatine neutre un peu d'eau pour délayer la gélatine
500gr de crème à fouetter 35%

Note:

Pour la mousse, vous n'avez besoin que de 500gr de purée de canneberges, donc une fois cuite et passée au tamis(chinois, passoire), peser la purée et gardez 500gr pour la mousse. Le reste, c'est pour le gâteau, les verrines, les...terrines...la dinde du temps des Fêtes!

Peut aussi se faire avec d'autres fruits comme les fraises, framboises, bleuets, mûres, poires, etc. Même quantité de fruits, même quantité de purée. Mais attention aux fruits très juteux comme la fraise qui contient beaucoup d'eau. Peut-être devrez-vous ajouter un peu de gélatine pour être certain que ça fige!

Se congèle très bien.


lundi 3 décembre 2012

Kefta d'agneau du Québec au sirop de bouleau et sauce Tzatziki


Encore une photo qui ne rend pas justice au plat!!! Mais quel plat! Wow, des brochettes d'agneau haché aromatisées au sirop de bouleau, servies avec une sauce tzatziki, du couscous et un pain naan. Encore une choc de cultures comme je les aime! Et une recette facile et rapide comme tout!

Ingrédients pour les brochettes:
inspiré d'une recette du livre, Le Pain: tout un plat
pour 4 portions

500 gr d'agneau haché (Agneau du Québec= plus doux que celui de la Nouvelle-Zélande)
2 gousses d'ail hachées
1 petit oignon haché finement
2 cuil à thé d'épices Ras-el-hanout ou un mélange d'épices à couscous
5-6 gouttes de Tabasco (facultatif)
2 cuil à table de sirop de bouleau( Ici: le sirop de bouleau L'Arboré)
2 oeufs moyens
1/2 cuil à thé de sel
2 cuil à table d'huile d'olive
1/4 tasse de chapelure de pain nature
Poivre au goût

Pour rouler les kefta:

1/4 tasse de graines de sésame noires et blanches
1/4 tasse de chapelure de pain nature
1 cuil à thé de menthe séchée (astuce: ouvrir un sachet de tisane à la menthe et voilà votre menthe séchée!)

Et des petits batons à brochettes préalablement trempés dans l'eau pour améliorer leur résistance à la chaleur du four, du grill ou de la braise.

Méthode:

Dans un bol, mélanger tous les ingrédients des brochettes. Diviser le mélange en 8 boules avec les mains. Donnez-leur la forme d'une saucisse et roulez-les dans la chapelure mélangée avec la menthe et les graines de sésame. Enfiler sur des brochettes.

Cuire sous le grill du four 5 minutes de chaque côté (à broil) ou, sur les braises encore fumantes de votre poêle à bois.
Bien sûr, pour cette méthode, il faut une grille pour éviter que la viande entre directement en contact avec la braise. Déposer une grille sur la braise, attendre quelques minutes et déposer les brochettes. 3-5 minutes de chaque côté. Mais attention! Sur la braise, ça cuit plus vite, alors je vous suggère de les retourner souvent ou si possible, de les tenir en l'air, comme des guimauves!
Imaginez le parfum boisé du sirop de bouleau avec la viande qui grille... Hummm!


Sauce Tzatziki
1 petit concombre libanais
300ml de yogourt nature épais
1 gousse d’ail écrasée
2 cuil à soupe de menthe fraîche ciselée
2 cuil à soupe d’aneth ou de coriandre fraîche hachée
sel et poivre

Hachez finement le concombre et mettez-le dans une passoire. Salez-le et laissez-le dégorger 30 minutes. Rincez-le plusieurs fois sous l’eau froide, puis essuyez-le avec du papier absorbant. Mélangez le yogourt, l’ail et les aromates. Salez, poivrez et ajoutez le concombre.

La sauce se conserve deux jours au frigo. Après, elle fera de l'eau et deviendra moins apétissante. Mieux vaut la faire seulement quelques heures à l'avance



mardi 20 novembre 2012

Choux à la crème pâtissière, crème chantilly à l'érable

Aujourd'hui, un trois-dans-un! De la pâte à choux, de la crème pâtissière et des conseils pour décorer! Que je suis généreuse! :P
Mais comme Youtube ou le Blogger semble boguer..... je vous donne les liens directs pour mes capsules de pâte à choux et de crème pâtissière.

http://www.youtube.com/watch?v=6OaRK0tENgo&feature=share&list=UU3jCR0ThtcVCxRa1nTsRRXQ


Ingrédients pour la pâte à choux:

400 ml de lait ou d'eau
1 pincée de sel
160 gr de beurre ou de margarine
240 gr de farine tout usage
6 à 8 gros oeufs

Conseils:

Comme je l'ai dit, la quantité d'oeufs dépend de plusieurs facteurs. Pour être certain de la bonne texture de la pâte, essayez le truc du doigt. Juste une ligne dans la pâte suffit pour savoir si elle tient trop ou qu'elle est en voie d'être assez onctueuse. Une pâte trop molle et trop liquide signifie...des choux manqués! Alors recommencez... Et une pâte trop dure signifie...des choux qui ne lèvent pas.

Évidemment, la pâte peut très bien faire des éclairs et des profitéroles... Les choux cuits nature se congèlent très bien. Au frigo, ils ne se conservent que quelques jours avant de devenir trop humides.

Le truc des contrastes de couleurs pour savoir si c'est cuit fonctionne, mais ne vous attendez pas à avoir une couleur totalement uniforme car les choux risquent d'être trop cuits. Fiez-vous à la légèreté, c'est aussi efficace.

http://www.youtube.com/watch?v=ip5hGIyJ32c&feature=share&list=UU3jCR0ThtcVCxRa1nTsRRXQ

Ingrédients pour la crème pâtissière:

500ml de lait
100 gr de sucre
2 oeufs
1 jaune d'oeuf
50gr de farine ou de fécule de maïs
1/2 gousse de vanille fendue sur le sens de la longueur ou 2 cuil à thé d'essence de vanille

Conseils:
Bien mélanger le restant de sucre avec la farine ou la fécule pour éviter les grumeaux.

Ajouter graduellement le lait chaud sur les oeufs pour éviter de les faire cuire instantanément.

Cuire la crème pâtissière à feu doux. Mieux vaut une recette qui prend plus de temps qu'une crème pleine de..."motons! Fouettez au besoin pour défaire ceux qui tenteraient de se former.

La crème pâtissière ne se congèle pas. Elle se sépare et fait de l'eau lors de la décongélation.

Quoi de plus? Ma capsule est complète!


http://www.youtube.com/watch?v=FpUVlfTaxlk&feature=share&list=UU3jCR0ThtcVCxRa1nTsRRXQ

Une fois farcis, les choux se conservent deux à trois jours au réfrigérateur.

Pour ceux qui voudraient la méthode pour ma crème chantilly au sirop d'érable: Il n'y a qu'à fouetter la crème froide dans un bol froid et ajouter en battant le sirop d'érable, au goût, mais pas trop quand même...on ajoute un liquide dans un liquide... Il faut en mettre, juste pour dire que ça goûte bon! :)

 


lundi 12 novembre 2012

Galettes à la citrouille et aux canneberges


L'Halloween est passé et il vous reste encore des citrouilles sur la galerie?

Si ne voulez pas les jeter sans les avoir utilisées, faites-en de la purée que vous pourrez intégrer à bien des recettes de soupes, plats mijotés et desserts.
Pour enlever la peau et cuire sans mal une citrouille ou toutes autres courges d'hiver, voici deux méthodes efficaces:

Cuisson à la vapeur:
Il faut couper la citrouille en gros morceaux, enlever les graines et la partie fibreuse, puis déposer les morceaux dans une marguerite au fond d'une casserole. Il doit y avoir un peu d'eau au fond de la casserole, assez pour qu'il y en ait jusqu'à la fin de la cuisson. Cuire environ 30 minutes. Il sera alors facile de détacher la peau de la chair et vous pourrez alors poursuivre la cuisson dans une autre casserole avec un peu d'eau jusqu'à ce que la courge soit facile à réduire en purée. On réduit en purée à l'aide d'une mixette, d'un robot culinaire ou d'un mélangeur.

Cuisson au four:
Après avoir enlevé les graines et la partie fibreuse et coupé la courge en 4, cuire à 325F au four, sur une plaque de cuisson pendant 45 à 60 minutes ou jusqu'à ce que la chair soit facile à réduire en purée. La peau s'enlèvera alors facilement.

Et la recette du jour, des merveilleuses galettes, douces, odorantes et consistantes, idéales pour une collation et même pour remplacer le muffin du déjeuner!

Ingrédients:

Pour environ 24 galettes

1 tasse de cassonade
3/4 tasse de margarine ou de beurre mou
1 oeuf
1 tasse de purée de citrouille
3 tasse de farine
2 cuil à thé de crème de tartre
2 cuil à thé de soda
2 cuil à thé de cannelle
2 cuil à thé d'essence de vanille
1/2 tasse d'amandes effilées
3/4 tasse de canneberges séchées

Tamiser les ingrédients secs: soda, cannelle, crème de tartre, farine et réserver. Défaire le gras en crème avec la cassonade. Ajouter l'oeuf et battre jusqu'à ce que le mélange soit gonflé, onctueux. Ajouter la purée de citrouille en continuant de battre. Réduire la vitesse du mélangeur et ajouter en deux ou trois fois la farine. Mélanger doucement jusqu'à ce que le mélange soit homogène. Il ne faut pas trop mélanger pour éviter que la pâte durcisse. Ajouter les amandes et les canneberges.
Déposer en boules sur une plaque de cuisson avec papier parchemin ou silicone avec une cuillère à crème glacée ou deux cuillères à soupe.

Cuire au four préchauffé à 325F pendant environ 12-15 minutes.

Les galettes se congèlent très bien et se conservent au réfrigérateur pendant une semaine ou au garde-manger pendant quelques jours dans un contenant hermétique.



lundi 5 novembre 2012

Manicotti de chevreuil aux épinards et fromage


Vive l'Italie! Une autre de mes tentations!...

C'est encore le temps de la chasse! Dépêchez-vous de remplir votre congélateur de vos prises pour en essayer la viande dans des recettes originales!
Comme ici, les manicotti. On les mange souvent déjà farcis, à la viande ou au fromage. Moi, j'ai décidé de les farcir moi-même, avec le fruit d'une chasse bien productive cette année! J'aurais aussi pu choisir du sanglier, du bison, de l'orignal, du porc, du veau, même du boeuf, bref, n'importe quelle viande hachée fait l'affaire. Il y a tellement de variantes de farces pour les manicotti ou les cannelloni. Laissez aller votre imagination!

Ingrédients pour 14 manicotti (une boîte complète de Catelli)

- 14 manicottis cuits al dente et refroidis dans l'eau, puis égouttés

Pour la farce, à préparer avant, bien avant la cuisson des pâtes...

- 3 cuil à table d'huile d'olive
- 1 gros oignon haché
- 1 tasse de champignons tranchés
- 2 tasses d'épinards hachés
- 900 gr de viande hachée, en l'occurence du chevreuil
- 2/3 de tasse de vin blanc ou de bouillon de poulet
- 2 gousses d'ail écrasées
- 2 cuil à table de gelée de piments forts (facultatif, voir recette: http://anniecuisine.blogspot.ca/2011/04/recette-gelee-de-piments-forts.html )
- 500 gr de fromage ricotta, cottage ou à la crème ou moitié moitié de chèvre frais et de fromage crémeux, à votre goût!
- 3 cuil à table de ciboulette hachée
- 1/2 tasse de basilic frais haché
- Sel et poivre au goût

- Sauce tomates à votre goût
- Fromage mozzarella râpé

Dans une casserole, faire fondre l'oignon dans l'huile avec les champignons. Quand les oignons sont devenus transparents, ajouter la viande hachée et l'ail et cuire en l'émiettant jusqu'à ce qu'elle soit colorée et que le liquide soit évaporé. Saler poivrer.
Ajouter le vin blanc ou le bouillon de poulet et laisser évaporer. Ajouter la gelée de piments forts et mélanger. Faire refroidir la préparation.

Dans le robot culinaire, mixer ensemble la préparation, le fromage, le basilic, la ciboulette et les épinards jusqu'à ce que le mélange soit crémeux, mais assez consistant.

Faire cuire les pâtes dans l'eau salée et couper leur cuisson. Elles doivent être al dente.

Farcir les pâtes à l'aide d'une poche à pâtisserie sans douille ou avec une douille unie. C'est le meilleur truc que je peux vous donner pour éviter de briser les manicotti et pour les farcir convenablement et facilement. Si vous n'avez pas de poche à pâtisserie, vous pouvez utiliser un sac de plastique de congélation (résistant) dont vous aurez coupé un coin, donc que vous aurez transformé en poche.

Dans un plat allant au four, déposer les manicotti, recouvrir de sauce tomate et de fromage. Faire cuire au four préchauffé à 400F pendant une dizaine de minutes ou jusqu'à ce que le fromage ait gratiné.

Les manicotti se congèlent bien sans sauce, emballés individuellement, et se réchauffent directement du congélateur au four, pour un repas rapide, et délicieux.

lundi 29 octobre 2012

Gnocchis à la citrouille et aux saucisses de gibier


Après l'Halloween, on ne sait plus quoi faire de nos citrouilles... Pourquoi pas en faire de la purée pour l'utiliser dans une foule de recettes!?!
Pour continuer dans la lignée des recettes d'automne, je vous suggère une recette délicieuse inspirée d'Italie, aux saveurs du terroir québécois, mon mélange préféré! ;).
Les gnocchis sont généralement préparés avec de la purée de pommes de terre, mais aujourd'hui, j'ai décidé d'utiliser de la purée de citrouille.
 Les gnocchis sont des boules de pâtes cuites dans l'eau bouillante, à la texture plus moelleuse que les pâtes alimentaires à la semoule de blé. Elles sont très nourrissantes et tellement bonnes sautées dans la poêle!

Ingrédients pour 4 portions:
Inspiré du livre Parmigiano Reggiano de la collection Tout un plat!

- 500gr de purée de citrouille ou autre courge d'automne, maison ou en boîte.
Pour la faire à la maison, il faut simplement faire cuire à feu doux la courge dans un fond d'eau jusqu'à ce qu'elle se défasse à la fourchette. La passer à la mixette pour la réduire en purée. Et voilà!
- 3/4 tasse de chapelure
- 3 jaunes d'oeufs
- une pincée de noix de muscade fraîchement râpée
- 4 cuil à table de parmesan râpé( du vrai parmesan, c'est meilleur et ça fond dans le mélange, contrairement au parmesan en poudre)
- Le zeste d'un demi citron râpé
- 1 1/2 tasse de farine

- 4 saucisses de gibier (cerf, sanglier, lièvre, etc) coupées en petits dés, ou encore mieux, seulement la chair de saucisse
- 3 cuil à table d'huile d'olive
- 1 gros oignon haché
- 1 poivron rouge grillé coupé en lanières
- quelques feuilles de basilic frais ciselé
- Sel et poivre

Dans un bol, mélanger la purée de citrouille, la chapelure, les jaunes d'oeuf, la muscade, le parmesan et le zeste de citron. Incorporer la farine graduellement en mélangeant à la main, jusqu'à ce que le mélange ait une texture assez ferme et un peu collante, semblable à de la pâte à choux. Il se peut que vous ayez besoin de plus de farine, selon la consistance de votre purée de citrouille.
Dans une casserole remplie d'eau bouillante salée, laisser tomber des petites boules de pâtes formées à l'aide de deux cuillères à thé. Quand elles remonteront à la surface, les égoutter et réserver.
Dans une poêle, faire revenir dans l'huile les oignons et le poivron avec les saucisses ou la chair à saucisse. Quand les oignons ont changé de couleur et que la viande est cuite, ajouter les gnocchis et remuer jusqu'à ce que les pâtes aient réchauffé. Saler poivrer au goût.  Ajouter le basilic avant de servir et un peu de parmesan fraîchement râpé.

Note:

Vous pouvez facilement congeler les gnocchis cuits sur une plaque à pâtisserie pour ensuite les réunir dans un sac de congélation. Ils pourront être réchauffés dans l'eau bouillantes quelques minutes, comme lors de la cuisson initiale. Ils doivent cependant passer directement du congélateur à l'eau bouillante pour éviter qu'ils fassent de l'eau et deviennent encore plus pâteux.

Essayez-les avec de la sauce tomate...hummmmm! Buonissimo!

Bon Halloween!

samedi 20 octobre 2012

Recette: Tarte aux pommes et à la crème d'amandes



Voici une façon différente de présenter la fameuse tarte aux pommes, une façon européenne, sans cannelle ni muscade, mais vraiment délicieuse!
Même la recette de pâte à tarte est feuilletée à souhait!

Ingrédients:
8-10 portions

1 1/3 tasse de farine
1/2 cuil à thé de sel
125 gr de beurre demi sel froid coupé en cubes
1 jaune d'oeuf
1 cuil à thé de vinaigre balsamique blanc ou rouge
3 cuil à table d'eau froide
Voilà pour la pâte à tarte!

Méthode:
Au malaxeur ou au robot culinaire, mélanger la farine, le sel, le beurre jusqu'à ce que ce soit homogène et sablonneux. Ajouter le vinaigre, le jaune d'oeuf et l'eau. Continuer à mélanger jusqu'à ce que la préparation se tienne mais soit encore grumeleuse. Il ne faut pas qu'elle soit trop élastique! Ajouter de l'eau au besoin. Réserver à la température pièce recouvert d'une pellicule plastique.

Frangipane (crème d'amandes cuite):

125gr de beurre demi sel mou température pièce
1/2 tasse de sucre
1 oeuf, plus un jaune
2 cuil à table de jus de pomme ou de vin de glace
2/3 tasse de poudre d'amandes (amandes brunes, moulues au moulin à café jusqu'à consistance de poudre)
1 cuil à thé d'essence de vanille
2 cuil à table de farine

4 pommes épluchées, tranchées en tranches minces
2 cuil à table de gelée d'abricots (facultatif)

Méthode pour la frangipane:

Mélanger la farine avec les amandes en poudre. Au malaxeur, crèmer le beurre et le sucre jusqu'à ce qu'ils soient mousseux. Ajouter l'oeuf et le jaune d'oeuf, puis la vanille et le jus de pomme ou le vin de glace. Incorporer ensuite le mélange de farine et d'amandes et mélanger jusqu'à consistance crémeuse et gonflée.
Préchauffer le four à 375F.

Abaisser la pâte à tarte dans une assiette à tarte de 10 pouces de diamètre.

Verser la frangipane dans l'abaisse de pâte et recourvrir de tranches de pommes. Faites le désign que vous voulez sur la tarte, laissez aller votre imagination, mais ne mettez qu'une couche de pommes sur le dessus de la frangipane. Vous aurez compris que c'est une tarte aux amandes et pommes et non aux pommes et aux amandes! ;)

Cuire 25 à 35 minutes ou jusqu'à ce que le tout soit doré et que les pommes aient amolli. Faire chauffer la gelée d'abricots  quelques secondes au micro-ondes pour la faire fondre et badigeonner la tarte avec. Cela créera une couche lustrée sur la tarte et donnera un petit goût de plus!

À déguster tiède ou froid, les deux textures sont magiques!

Note: Merci encore aux sites internet qui m'ont fourni les photos...je n'ai plus d'appareil photo pour le moment.... snif! Mais ça viendra bien dans le temps des Fêtes...je le sens! ;)

lundi 15 octobre 2012

Poivrons rouges grillés maison


Les poivrons grillés ont un goût plus sucré, plus prononcé que les poivrons simplement cuits. Ils sont un bon condiment pour les sauces pour pâtes, les pizzas, les salades, etc.
Et c'est tellement facile à faire et tellement moins cher que de les acheter à l'épicerie dans des pots minuscules qu'en une recette ils sont finis! Il faut que vous essayez la recette. Encore une fois, c'est une recette courte et simple qui ajoute une touche de magie à vos plats maison, à peu de frais!

Deux ingrédients:

Des poivrons rouges
De l'huile, de tournesol, de canola, d'arachide ou de pépins de raisins: une huile qui reste liquide au frigo, donc pas de l'huile d'olive.

Méthode:

Après avoir coupé en deux et épépiné les poivrons rouges, les mettre sur une tôle à pâtisserie dos vers le haut. Préchauffer le four à broil. Déposer la tôle sur la grille du haut et faire cuire jusqu'à ce que la peau des poivrons devienne noire en bonne partie, environ 10-15 minutes. Sortir du four et recouvrir d'une pellicule plastique pour faire suer les poivrons. Laisser refroidir quelques minutes, puis éplucher à la main. Déposer dans un pot stérilisé et recouvrir d'huile jusqu'au bord. Se conserve au frigo pendant un bon mois.

Bien sûr, la recette se fait aussi avec des poivrons jaunes ou oranges!

Vous pouvez aussi, avant de les mettre en pot, les couper en petits morceaux pour une utilisation plus rapide en temps voulu.

dimanche 7 octobre 2012

Recette: Pétoncles des Iles, proscuitto et artichaut, réduction de vinaigre balsamique



Un nom de recette qui semble huppé, compliqué et pourtant, c'est prêt en moins de 10 minutes! Et ça a tout pour épater la galerie!
Des pétoncles des Îles de la Madeleine enrobées de procuitto, grillées avec des artichauts marinées à l'ail et au citron, le tout servi avec une réduction de vinaigre balsamique au sirop d'érable. Le mélange de saveurs est épatant, la texture de tous les ingrédients amalgamés est sublime. Une entrée que j'aurais mangé comme repas, en grosse quantité! HUMMM!

Voici la recette:
Pour 2 personnes en entrée

- 6 gros pétoncles(2 pouces de diamètre environ)
- 3 coeurs d'artichaut en boîte, égouttés, coupés en deux
- 6 tranches de proscuitto minces, très minces
- 2 cuil à table de jus de citron
- 3 cuil à table d'huile d'olive
- zeste d'un demi citron
- Sel et poivre au goût
- 1 cuil à table de persil frais haché
- 1 gousse d'ail pilée
- 1/4 tasse de vinaigre balsamique
- 2 cuil à table de sirop d'érable

Enrouler une tranche de proscuitto autour du pétoncle. Tenir en place avec un cure-dent. Réserver au frigo.
Dans un petit bol, mettre le persil, l'huile d'olive, le jus de citron, l'ail, le zeste de citron, le sel et le poivre. Mélanger. Ajouter les coeur d'artichaut coupés en deux et laisser mariner quelques minutes et plus. C'est-à-dire que vous pouvez les laisser dans ce mélange jusqu'au lendemain ou les préparer tout de suite!
Dans une petite casserole, porter le sirop d'érable et le vinaigre balsamique à ébullition à feu moyen. Surveiller car ça peut facilement déborder. Laisser réduire le mélange jusqu'à ce qu'il devienne sirupeux. Réserver à la température pièce.
Dans une autre casserole, faire revenir à feu haut les coeurs d'artichaut dans leur marinade. Quand ils auront commencé à dorer un peu, retirer de la poêle et ajouter les pétoncles. Faire saisir un côté à la fois: environ 1-2 minutes de chaque côté. Si ça commence à trop griller, baisser le feu pour terminer la cuisson. Les pétoncles auront alors une cuisson bleue.

Si vous souhaitez plus de cuisson, laisser les pétoncles à feu moyen pendant encore 3-4 minutes.

Dresser dans l'assiette en déposant sur le dessus une moitié de coeur d'artichaut, puis quelques gouttes de la réduction de vinaigre balsamique. Ajouter un peu de poivre fraîchement moulu et un peu de persil.

Vous pouvez préparer cette recette le jour d'avant, chaque préparation séparément (sirop, pétoncles enrobés, artichauts) et réchauffer le tout à la dernière minute dans une poêlée rapide. La réduction de vinaigre balsamique pourra être réchauffée au micro-onde quelques secondes.
Mais le jour même, c'est rapide et efficace!

Vive les pétoncles des Îles de la Madeleine! Elles sont savoureuses, tendres et ça vient de chez nous! ;)
Voilà!

vendredi 28 septembre 2012

Recette: Relish aux zucchinis



Voici une recette de ma grand-mère que j'aime particulièrement, une relish, tout ce qu'il y a de plus traditionnel, mais faite avec des zucchinis. Même bon goût, texture à peine différente! Ça vaut le coup de l'essayer!

Ingrédients:
 pour 6 pots de 250 ml

- 12 tasses de zucchinis râpés
- 3 oignons finement hachés
- 2 poivrons jaunes ou rouges hachés
- 1/3 tasse de gros sel
Marinade:
- 5 tasses de sucre
- 4 tasses de vinaigre blanc
- 1 cuil à thé de curcuma
- 1 cuil à thé de graines de moutarde
- 1 cuil à thé de graines de céleri
- 1/2 cuil à thé de clou de girofle moulu

Mélanger les zucchinis, les poivrons, les oignons et le sel dans un bol. Laisser dégorger pendant deux heures. Égoutter dans une passoire.
Dans une casserole, mélanger tous les ingrédients de la marinade et chauffer à feu moyen jusqu'à la dissolution du sucre. Ajouter les légumes et faire bouillir de 15 à 20 minutes, jusqu'à ce que les oignons aient un peu ramolli.
Verser dans des pots stérilisés et conserver au frais.

C'est tellement simple et c'est si bon!


vendredi 21 septembre 2012

Recette: Osso bucco de veau et d'orignal



Dernièrement, j'ai eu la chance de mettre la main sur des jarrets d'orignal. Tout de suite, une idée a germé dans mon esprit: qui dit jarret dit souvent osso bucco. J'ai donc eu l'idée de mélanger le veau, viande douce assez grasse, avec l'orignal, viande pleine de saveurs boisées, presque sans gras, dans la même recette. Et quel résultat! Wow, une jouissance pour les papilles jusqu'à la fin!

Ici, je me suis inspirée d'une recette de Claudette Taillefer que j'ai, encore une fois, modifiée à ma façon!

Ingrédients:
Pour 4 portions

- 3 jarrets de veau de 2 po d'épaisseur
- 2 jarrets d'orignal désossés (même volume ainsi que les jarrets de veau)

*1 citron confit coupé en fines lamelles: voilà tout le secret de ma version. Le citron confit c'est tellement goûteux, tellement aromatique! Rien à voir avec le zeste de citron frais! Essayez-le, ça vaut le coup! En plus, la recette de citron confit est sur mon blog: http://anniecuisine.blogspot.ca/2012/01/recette-citrons-confits.html

Mais, si vous préférez prendre le zeste d'un citron frais: Zeste d'un citron
- 1/2 tasse de farine
- Sel et poivre
- 3 cuil à table d'huile d'olive
- 1 oignon haché
- 1 gousse d'ail écrasée
- 1 grosse carotte coupée en petits dés
- 3/4 tasse de vin blanc
- 1 tasse de bouillon de poulet
- 1 feuille de laurier
- 800 ml de tomates cerises entières et fraîches
- 1 cuil à table de pâte de tomates
- 2 cuil à table de persil frais haché
- 2 cuil à table de basilic frais haché

Préchauffez le four à 375F

Enrober de farine et de sel, poivre les morceaux de viande et secouer pour enlever le surplus. Vous pouvez utiliser un grand sac de plastique pour y mélanger les ingrédients.
Chauffer l'huile dans une casserole allant au four et faire dorer les jarrets de tous les côtés. Réserver.
Dans la même casserole, ajouter les oignons, l'ail et les carottes. Chauffer 5 minutes ou jusqu'à ce que les oignons soient devenus transparents.
Déglacer avec le vin blanc et le bouillon de poulet.
Ajouter la feuille de laurier, les tomates et la pâte de tomates. Mélanger.
Ajouter les jarrets et couvrir. Cuire au four environ deux heures, jusqu'à ce que la viande se détache facilement de l'os.
Sortir la casserole du four et ajouter le persil, le basilic et le citron. Servir.

Notes:

Le citron confit est très salé, je vous suggère de le rincer abondamment avant de le hacher.

L'ajout de fines herbes fraîches en dernier donne un arome plus puissant à la recette et un goût plus prononcé du basilic et du persil. C'est bien meilleur ainsi, croyez-moi!

La recette est encore meilleure le lendemain, réchauffée!

À servir sur des pâtes ou avec des pommes de terres apprêtées de la façon dont vous souhaitez!

La recette peut se faire seulement avec de l'orignal ou avec une autre viande en jarrets, comme le boeuf ou le porc. Mais si vous avez de l'orignal, essayez-le!



mardi 18 septembre 2012

Recette: Muffins aux zucchinis et lavande



Aujourd'hui, une petite recette de délicieux muffins aux zucchinis, tirée de à la Distasio, mais modifiée créativement par moi-même pour suivre ma tendance nature d'utiliser des fleurs comestibles dans les recettes!

Ingrédients:
Pour une bonne douzaine de muffins

- 2 oeufs
- 1/2 d'huile d'olive
- 3/4 tasse de sucre
- 1 cuil à thé d'essence de vanille
- 1/2 cuil à thé de cannelle moulue
- 1 3/4 de farine
- 1/2 cuil à thé de poudre à pâte
- 1/2 cuil à thé de sel
- 1/4 cuil à thé de soda
- 1 1/2 tasse de zucchinis râpés
- 1 cuil à thé de lavande séchée

Préchauffer le four à 350F.

Dans un bol, mélanger les oeufs, l'huile, le sucre et la vanille. Dans un autre bol, tamiser les ingrédients secs. Ajouter les zucchinis râpés et la lavande au mélange d'oeufs. Bien mélanger. Ajouter les ingrédients secs et mélanger seulement pour humecter. Verser dans des moules à muffins au 3/4 et cuire environ 25 minutes ou jusqu'à ce qu'un couteau piqué au centre d'un muffin ressorte propre.
Laisser refroidir sur une grille.

Ce sont des muffins qui resteront un peu humide même après la cuisson, mais ils sont moelleux à souhait et la lavande leur donne un  petit "punch" intéressant!

Vous pouvez ajouter des pépites de chocolat au lait, noirs ou blancs pour créer une variante. Ou des noix, à votre goût!

C'est une recette qui se congèle très bien.

Se conserve au frigo une semaine.

La lavande est très goûteuse, donc si vous aimez un goût plus subtil, réduisez la quantité de moitié.




mercredi 12 septembre 2012

Capsule: Pain maison, le Focaccia



Le pain m'inspire, de par son histoire qui remonte au tout début de l'humanité, sa façon de faire simple mais "magique", sa texture moelleuse, et son odeur... hummmmm délectable!

Et avec mon attirance pour la gastronomie italienne, j'ai pensé vous préparer une recette typique du pays latin par excellence, un pain traditionnel des plus délicieux, le foccacia.
C'est un pain passe-partout, qui peut être fait nature autant que garni, salé ou sucré. Laissez aller votre imagination!




Ingrédients:
recette tiré du livre Le Pain, collection tout un plat

- 2 cuil à thé de levure sèche active (levure instantanée)
- 425 ml d'eau tiède à 36C (N'écoutez pas ce que je dis dans la capsule, ce n'est pas 74C!)
- 2 cuil à soupe d'huile d'olive
- 2 cuil à thé de sel de mer, fin ou gros
- 500gr de farine non blanchie (ou blanche, ça fait pareil...!) + une quantité pour le travail.

Garnitures suggérées: tomates cerises coupées en deux, oignons, olives kalamata, persil frais haché, origan frais haché, basilic frais haché. Ou pour une autre version: seulement oignons, du fromage râpé, du parmesan râpé, du proscuitto, des champignons, etc!

Pour une version sucrée: parsemer de cassonade, de noisettes concassées, d'amandes effilées, de grains de chocolat de votre choix, de fruits séchés, de tranches de pommes, etc! Mais n'oubliez pas qu'une version sucrée aura tendance à griller plus rapidement sur le dessus avant la fin de la cuisson, donc, plus à surveiller.

N'oubliez pas le bol d'eau au fond du four pour créer une atmosphère humide avant la cuisson, ça aide à faire lever la pâte.

C'est mieux de peser la farine pour une recette de pain, les quantités sont plus justes quand elles sont pesées. Ça peut faire une différence sur le résultat.

Se congèle très bien.

Le filet de vinaigre balsamique peut être mis sur le pain avant la cuisson, ainsi il caramélisera sur les condiments et perdra un peu de son acidité.

Il est important de bien suivre les longues étapes du pétrissage et du temps de repos. C'est ce qui garantie une texture moelleuse à souhait et une bonne levée du pain. Prévoyez donc 4 heures en tout pour la fabrication du pain. Par chance, ce ne sont pas 4 heures intensives de travail...! Mais ça en vaut tellement la peine!

Cette méthode de préparation de la pâte est d'ailleurs utilisée dans beaucoup de recettes de pains, seuls les ingrédients et la forme du produit final peuvent changer. Alors c'est une méthode à retenir!

Faire du pain, c'est sain pour le corps et l'esprit, ça nous ramène à nos racines. Pour moi, ça fait partie des vraies choses de la vie! :)

PS: Ne vous inquiétez pas...j'attends un nouvel appareil photo et caméra vidéo pour plus de qualité...


jeudi 30 août 2012

Je suis encore là!

Ne vous inquiétez pas, je reviens bientôt avec de nouvelles idées pour Dame Nature. Le travail et ma nouvelle vie de fermière m'occupe à fond! À Plus!

lundi 13 août 2012

La Cuisine de Dame Nature: Hémérocalles en baluchon fromagé

Les hémérocalles peuplent nos plates-bandes depuis fort longtemps, mais qui s'est vraiment arrêté pour y goûter? Leur goût est délicat, sucré et la splendeur de leurs pétales inspire de succulentes recettes. Aujourd'hui, je vous concocte une recette classique: des hémérocalles farcies au fromage à la crème. Idéal en entrée accompagnée de poisson fumé, de pain, d'une salade ou même en plat principal sur des pâtes à l'ail sautées. Et les baluchons sont tellement beaux, ils ont de quoi impressionner les invités!
À essayer!



Ingrédients:

1 tasse de fromage à la crème ou de chèvre
1 jaune d'oeuf
1 cuil à soupe de basilic frais
1 cuil à soupe d'estragon frais
1 tasse de verdure (épinards, roquette, pourpier potager,etc.)
1 douzaine d'hémérocalles
12 brins de ciboulette
1 cuil à soupe d'huile d'olive
Sel et poivre au goût
Tabasco quelques gouttes (facultatif)

À consommer frais faits dans la mesure du possible.

Peut aussi très bien se faire avec des fleurs de courgette, du fromage de chèvre ou une petite boule de bocconcini mariné avec les ingrédients de la recette.

L'hémérocalle:

Peu importe la couleur, l'hémérocalle est délicieuse; goût légèrement sucré, parfum subtil qui se marie très bien avec des plats salés autant que sucrés. Beaucoup de variétés sont comestibles, voir même la plupart.




Le pourpier potager:

Plante croquante, légèrement acidulée, pleine de fer, c'est un "Must" à essayer dans cette recette ou dans une salade. Elle pousse en bordure des chemins, dans les jardins sans qu'on l'ait invitée ou sur des terrains rocailleux. Pour plus de détails, consultez ce blog vraiment intéressant:


http://lesjardinsdepomone.skynetblogs.be/archive/2008/07/04/legume-oublie-le-pourpier.html

vendredi 3 août 2012

La Cuisine de Dame Nature: côtelettes d'agneau à la monarde

La monarde, voici une autre des fleurs que je préfère. Elle goûte sucré, elle sent un peu le poivre et le thé et elle demeure très savoureuse même après la cuisson.
Un must à avoir sur son terrain pour cuisiner!


Aujourd'hui, je vous cuisine une délicieuse recette de côtelettes d'agneau à la monarde et au thym citron.



Ingrédients:
Pour 3 personnes

12 côtelettes d'agneau
4 fleurs de monardes( seulement les pétales)
un petit bouquet de thym citron(ou ordinaire)
2 branches de romarin
une tige de fleur d'ail
5-6 brins de ciboulettes
2 cuil à table d'herbes salées
3/4 tasse d'huile d'olive ou autre
Sel et poivre

Pour plus de goût, laisser mariner pendant toute une journée, 12 à 24 heures, en retournant dans la marinade de temps à autre.

La monarde est une fleur très goûteuse qui peut, une fois séchée, remplacer le thé et être ajoutée aux tisanes. Elle fait d'ailleurs un très bon thé glacé, avec un peu de sucre et de citron.

18-20 minutes de cuisson sur le grill

Un morceau de boeuf comme l'entrecôte ou le filet mignon pourrait très bien remplacer l'agneau. Le porc aussi, pourquoi pas? Ou le veau... laisser aller votre imagination!

Bon appétit!





mardi 24 juillet 2012

La Cuisine de Dame Nature: Salade de quinoa, aux capucines et pensées sauvages



Les fleurs comestibles sont merveilleuses pour mettre de la couleur dans nos salades préférées. La plupart ont un goût très subtil, mais ça vaut la peine de se rendre au jardin pour en cueillir et ajouter une touche de vitamines et de magie!

Jusqu'à présent, j'ai goûté à plusieurs sortes de fleurs comestibles et je peux vous dire que la plus goûteuse est sans contredit, la capucine. Elle est poivrée et assez piquante. Elle peut facilement rehausser un plat doux.



Pour ce qui est de la pensée sauvage ou cultivée, je l'utilise seulement pour sa beauté, car son goût est inexistant.




Dans cette salade, j'ai aussi mis en moindre quantité, une fleur qui pousse un peu partout en bordure des routes, la vesce jargeau (vesce craque, vicia cracca, pois à crapauds). C'est une légumineuse très facile à identifier, son goût est très sucré, il rappelle le trèfle et à la tombée des fleurs, des petits pois noirs se forment en épis. Ils sont d'ailleurs comestibles comme l'est la fleur.


Ingrédients:
pour 3-4 personnes en entrée

125gr de quinoa rouge lavé, égoutté
1 tasse d'eau
1/2 poivron rouge coupé en petits morceaux
1/2 tasse de tomates raisins coupées en deux
1 concombre de jardin (gros cornichon) coupé en cubes
1 grosse poignée de persil frais haché
1/2 tasse de bébés épinards hachés
5-6 capucines
10 pensées sauvages, sans le bout vert sous les pétales
3 grappes de vesce jargeau séparées de la tige
1 petit oignon (facultatif) émincé
1/4 tasse d'huile d'olive
2 cuil à table de vinaigre balsamique blanc (plus doux que le rouge)
Sel et poivre au goût

Pour la cuisson du quinoa: Amener l'eau à ébullition avec un peu de sel. Après avoir enlevé les impuretés du quinoa et l'avoir rincé à fond, l'ajouter à l'eau bouillante et faire cuire à feu doux pendant 20 minutes, jusqu'à ce que l'eau se soit toute évaporée et que les grains aient gonflé et éclaté. Le séparer avec une fourchette et le laisser refroidir un peu avant de l'ajouter aux légumes froids de la salade.

Pour la salade: mélanger tous les ingrédients ensemble et mélanger. La quantité de vinaigre et d'huile sont à titre suggestif. Vous pouvez y aller au goût, selon votre intention de faire la salade plus vinaigrée ou huileuse.

Le quinoa est délicieux, il suffit de s'y habituer. Il ressemble un peu au couscous (il peut d'ailleurs très bien le remplacer, mais sa texture demeure un peu croquante après la cuisson, sans devenir collante. C'est une céréale pleine de protéines, de fer et de fibres, idéale pour l'alimentation végétarienne.

vendredi 13 juillet 2012

La Cuisine de Dame Nature: Beignets de fleurs et fines herbes



Voici une recette qui saura plaire à coup sûr! Des beignets, chauds, salés et croustillants à l'extérieur, garnis de fleurs colorées et d'herbes aromatiques directement cueillies au jardin.
C'est facile à faire et original!



Ingrédients:
1 oeuf
1 tasse de farine
1/2 tasse de bière
3/4 tasse de fleurs: pétales de marguerite, trèfle rouge la fleur entière, capucine entière, fleur de zucchini entière, pétales de soucis(calendula ou souci officinal)
3/4 tasse de fines herbes hachées: mélisse, verveine citron, ciboulette, menthe, estragon, sariette, etc.... persil, basilic...bref, ce que vous imaginez!)
Sel et poivre au goût
un peu d'eau pour avoir la texture que vous souhaitez

Les beignets se mangent immédiatement après la cuisson pour une texture optimale, mais ils peuvent se réchauffer au petit four à basse température si vous en gardez pour plus tard.

Suggestion de service: avec de la sauce fromagée, une salsa douce ou de la mayonnaise. Mais nature reste la meilleure façon de les manger pour apprécier le goût des herbes et des fleurs.

Voici à quoi ressemble le Soucis officinal ou calendula:




Seuls les pétales se mangent, mais la fleur entière, une fois séchée, est idéale à prendre en tisane ou à ajouter à votre thé préféré.

Pour la verveine citron:


La verveine séchée est idéale en tisane.

Note: Merci à tous les sites internet qui m'ont fourni les photos nécessaires à mes capsules...Je pleure encore la mort de mon appareil photo..... Snif!
Bientôt, j'en aurai un autre! C'est essentiel!

jeudi 5 juillet 2012

Salade de fenouil, pomme verte et Parmiggiano Reggiano


Je ne suis pas une grande fan du fenouil. Il faut dire que le goût anisé ne m'a jamais vraiment plu.
Mais, récemment, des amis m'ont fait essayé ce légume en salade, avec des pommes vertes et du parmesan fraîchement râpé.
Wow! Un délice! L'acidité de la pomme verte et le goût salé du fromage mettent complètement en valeur de goût du fenouil. Un amalgame de saveurs parfait!
Alors j'ai voulu vous le faire partager, en faisant, bien sûr, ma propre version de leur recette.
Merci Bernard et Véronique de m'avoir fait faire la paix avec le fenouil!

Ingrédients
pour 4 personnes

-La moitié d'un bulbe de fenouil haché en fines lamelles
-1 1/2 pomme verte(VERTE! c'est la pomme verte qui donne le meilleur goût) tranchée, avec la pelure en fines tranches
-3 branches de céleri, haché en fines lamelles
-un petit bouquet de ciboulette hachée
-1/3 tasse de Parmiggiano Reggiano râpé ou en copeaux
-1/4 tasse d'huile d'olive extra vierge (la plus goûteuse)
-le jus d'une lime
-2 cuil à table de vinaigre blanc ou, comme dans ma recette, de vinaigre de champagne aux framboises.
Sel et poivre au goût

Le secret de la salade: La coupe fine des ingrédients. Pas de cubes! Des lamelles ou des tranches fines.

Ensuite, on fait la vinaigrette à part, pour mieux doser la quantité d'huile et de vinaigre. On ajoute en petites quantités sur la salade et on goûte. Enfin, on sale et on poivre et on ajoute le fromage.

À manger fraîchement mélangé, avant que le fromage se soit imbibé complètement de vinaigrette.
Merveilleux!

lundi 2 juillet 2012

La Cuisine de Dame Nature: glace italienne au miel de trèfle

Aujourd'hui, deux capsules dans une, deux recettes qui peuvent être présentées séparément, avec de toutes autres saveurs, mais qui ensemble forment un dessert des plus délicieux!

Tout d'abord, une glace italienne traditionnelle faite à la sorbetière. Une base inspirante pour toutes sortes de saveurs avec une texture hallucinante! Mangée fraîche, je me serais crue en Italie! Wow!



Ingrédients:
tiré de Délices glacés
de Elsa Petersen-schepelern

2 gousses de vanille ou 1/2 cuil à thé d'essence de vanille
500 ml de lait entier ou de crème 10%
4 jaunes d'oeuf
125gr de sucre en poudre

Il est important d'utiliser du sucre en poudre, car il joue beaucoup dans l'onctuosité de la texture. Le sucre en poudre agit un peu comme un agent liant ou comme la fécule de maïs, en plus de donner un goût sucré.

Ne descendez pas trop de pourcentage en ce qui concerne le produit laitier. Du lait 1% par exemple donnera une glace plus cristalisé, tandis qu'une crème donnera un résultat plus crémeux, plus doux.

Comme je l'ai mentionné, la méthode à la sorbetière est de loin la plus facile. Toutefois, si vous n'avez pas de sorbetière et que vous tenez à l'essayer, faites-la au robot culinaire.
Méthode: Faire geler le mélange jusqu'à ce qu'il commence à prendre en "slush", mettre au robot quelques secondes et retourner dans son plat d'origine au congélateur. Au bout d'une ou deux heures de congélation, recommencer et recongeler. Refaire à plusieurs reprises jusqu'à la consistance désirée.


Maintenant, le miel de trèfle... Une recette de grand-mère dont bien des québécois se souviennent avec délectation. Tellement facile à faire et tellement bon! Ça ressemble assez au véritable miel, sans la touche des abeilles bien sûr!, et il est bon à utiliser dans toutes les recettes pour remplacer le vrai miel, sans oublier les salades de fruits, les glaces, les crèmes fouettées ou les marinades sucrées!

À essayer aussi avec seulement des roses, des violettes, de la lavande, etc... hummm! Tout un parfum!



Ingrédients:

30 fleurs de trèfles blancs(ou rouge)
pétales de une rose odorante
460 gr de sucre
250 ml d'eau

lundi 25 juin 2012

La Cuisine de Dame Nature: Tartelettes à la rhubarbe et aux fruits des champs


Alors, alors, aujourd'hui j'effectue un retour tranquille après un mois de déménagement très mouvementé! Enfin la campagne est à mes pieds avec la nature et ses paysages magnifiques. Le retour aux sources était nécessaire et sera, je le sens, très bénéfique!
En plus, sur mon terrain, j'ai fait plusieurs découvertes inspirantes pour de prochaines capsules.
Entre autres, j'ai découvert de gigantesques plants de rhubarbe. Quand je dis gigantesques, je dis que j'aurais pu me cacher à travers les feuilles!
J'aime beaucoup la rhubarbe depuis ma plus tendre enfance. Croquer la tige crue trempée dans le sucre c'est meilleur que du bonbon et les tartes à la rhubarbe et à la fraise......un délice!
Je vous en donne ma recette:


Tout d'abord, la rhubarbe, comment la cueillir et l'apprêter. Il y a plusieurs espèces de rhubarbe au Québec et on la retrouve souvent en milieu sauvage. Pour qu'elle soit la meilleure possible, il faut la cueillir sur un plant sans fleurs. Car quand l'énorme tige de fleurs a poussé, elle gruge toute l'énergie de la plante, rendant ses tiges plus coriaces et amères.
Seule la tige est comestible et les feuilles sont facilement compostables. Bouillies dans de l'eau, les feuilles donnent une infusion d'ailleurs très efficace contre les insectes.
Une fois les tiges cueillies sur un plant de plus de 15 cm, il faut les éplucher, enlever la plus grande partie du rose/rouge qui recouvre la tige. Et le tour est joué, on est prêt pour cuisiner!
La rhubarbe, une fois arrangée est facile à congeler sous-vide pour de futures recettes.

Ingrédients pour 2 tartes ou 6 tartelettes(4pouces de diamètre):

Pâte à tarte:
recette tirée de La Cuisine raisonnée


3 tasse de farine tout usage tamisée
200ml d'eau glacée
1 tasse de gras(margarine..oublions le Crisco ou le saindoux!)
1 1/2 cuil à thé de sel

Deux méthodes: avec les mains dans un bol, ou dans un robot-culinaire. Sabler le gras avec la farine et le sel jusqu'à ce que la farine soit mélangée complètement avec le gras dans une texture sablonneuse. Ajouter l'eau et mélanger jusqu'à ce que ça devienne homogène. Voir capsule de pâte à tarte pour plus d'astuce. Donner un temps de repos à la pâte de 30 minutes à température pièce avant de la travailler.


Appareil à tarte:

500 gr de rhubarbe arrangée coupée en petits morceaux
250gr de mûres fraîches
250gr de fraises fraîches coupées en deux
500gr de sucre
2 cuil à table de fécule de maïs
2 cuil à table d'eau

Dans une casserole, faire bouillir la rhubarbe, les mûres et les fraises avec le sucre jusqu'à ce que le bouillonnement devienne sirupeux. Pour vous faciliter la vie: quand les fruits auront tous ramolli et formé de l'eau, laisser bouillir à feu moyen pendant quelques minutes, plus ou moins 8 minutes.
Délayer la fécule dans l'eau froide et ajouter au mélange bouillant. Mélanger.
Laisser refroidir complètement avant de verser dans les abaisses de tarte pour éviter que la pâte s'imbibe trop.
L'idéal est de faire l'appareil le jour d'avant.

Cuire à 375F sur la grille du milieu pendant environ 30 minutes pour les grosses tartes ou 20 minutes pour les tartelettes de 4pouces.


Note: le mélange à la rhubarbe, mûres et fraises une fois cuit est excellent sur les rôties ou sur la crème glacée. Deux recettes en une chronique! ;)

dimanche 3 juin 2012

La Cuisine de Dame Nature: Magret de canard au sirop de bouleau et bleuets



Aujourd'hui, une recette au parfum délicieux, qui nous ramène jusqu'à nos racines de coureurs des bois. Un parfum méconnu qui pourtant a tout à gagner, celui du sirop de bouleau.
Le sirop de bouleau est bien différent de son confrère le sirop d'érable. Il est peu sucré, rempli de vitamine C, son odeur est celle du café grillé et de la mélasse, son goût, rappelle un peu le vinaigre balsamique et le bois fumé. Il est idéal pour les marinades pour les viandes de gibiers, pour les vinaigrettes et pour les sauces de toutes sortes.

Ici, je vous présente un recette improvisée de magret de canard accompagné de son coulis de sirop de bouleau et de bleuets. Un amalgame exquis que j'essaierais volontiers avec de l'oie, de l'outarde ou toute autre viande rouge forte en goût.




La différence entre un magret et une simple poitrine:

Le magret (de l'occitan magre) est un filet de viande maigre, découpé à partir de la poitrine d'une oie ou d'un canard gras, engraissé par gavage, les mêmes qui servent à produire le confit et le foie gras.
source: Wikipedia.

Ingrédients pour 2 magrets:

Marinade:
2 2/1 cuil à table de sirop de bouleau
3 cuil à table d'huile
1 cuil à table de moutarde de moût de raisins
1 cuil à thé d'ail émincé
2 branches de thym frais ou 1 cuil à thé de thym séché
1 1/2 cuil à table de miel de fleurs de bleuets
1/2 tasse de bleuets frais ou congelés
1 cuil à table de poudre de thé des bois
1 cuil à table de thé du Labrador émietté
Sel et poivre au goût


Pour la sauce, il suffit d'ajouter un peu d'eau au reste de marinade ainsi que du sirop de bouleau et un peu de miel. Vous ajustez au goût, bien entendu!

La sauce doit donner un coulis presque sirupeux. Il n'est pas nécessaire de le faire épaissir.

15 minutes de cuisson à 375F

Cuire du côté du gras pour éviter de faire trop cuire la viande.

Le thé du Labrador est facultatif, mais il donne un goût vraiment intéressant à la sauce qui se mélange très bien avec celui des bleuets et du sirop de bouleau. Vous pouvez maintenant trouver facilement du thé du Labrador(vendu en feuilles pour les tisanes) dans les épiceries fines et santé.

Les épices et le sirop utilisés sont aussi disponibles sur le site de Terroir Québec. Voir le lien sur ma page d'accueil.

jeudi 24 mai 2012

La Cuisine de Dame Nature: Boutons de pissenlit marinés


Aujourd'hui, une des dernières recettes avant que je sois finalement installée dans ma nouvelle fermette, en pleine campagne, au calme, la nature à mes pieds. Quel bonheur m'y attend!
Voilà une très vieille recette, un passe-partout qui remplace aisément les câpres dans toutes les recettes où vous avez besoin d'un brin d'acidité et d'une touche d'exotisme. Je pense d'ailleurs au saumon fumé, aux sauces tomates, aux pizzas aux fruits de mer, aux salades, etc.!
Les boutons de pissenlit se trouvent en abondance presque partout où il y a du gazon.
Comme je l'ai déjà mentionné, les pissenlits se mangent entièrement: de la racine jusqu'à la fleur, dans toutes sortes de recettes! C'est un must qu'on répugne trop souvent sur nos parterres qu'on veut d'un vert chimiquement parfait...




Ingrédients:
pour 2 tasses

2 tasses de boutons de pissenlits
1 petite branche d'estragon
1 tasse de vinaigre(de Xéres, de vin blanc, de vin rouge, vinaigre blanc, à votre choix)
1 tasse d'eau(s'il vient à manquer de vinaigre en cours d'ébullition, mais vous pouvez ajouter du vinaigre au lieu de l'eau)
Quelques grains de poivre
2 clous de girofle
1 cuil à thé de sucre
1 cuil à table de gros sel
1/2 cuil à thé de grains de moutarde (facultatif)

Comme vous pouvez le remarquer, j'ai modifié un peu la recette de la capsule. Ou plutôt, je l'ai améliorée. En mettant de l'eau au lieu d'ajouter du vinaigre en cours d'ébullition, le goût acide sera moins envahissant. En ajoutant du sel, ce sera plus goûteux.

Il faut laisser l'estragon et les grains de poivre et de clou dans le vinaigre quand vous le versez dans les pots, stérilisés de préférence à l'eau bouillante pendant quelques minutes.

Peut très bien se faire avec des boutons de capucines, des boutons d'hémérocalles, de marguerite, de souci cultivé. Jusqu'à présent, la version au vinaigre blanc et marguerite est ma préférée, mais je compte bien en essayer d'autres!

N'oubliez pas de cueillir des boutons de pissenlit assez durs et qui ne s'ouvrent pas.

Toujours faire tremper le fruit de votre cueillette dans l'eau bien froide pendant 30 minutes avant de faire la recette.



mardi 15 mai 2012

La Cuisine de Dame Nature: Petits gâteaux au Myosotis

Voici venu le temps du Myosotis! Cette petite fleur bleue du printemps, symbole de la société de l'Alzheimer, pousse en grande quantité un peu partout sur les terrains ombragés, comme de la mauvaise herbe et pourtant! C'est une plante aux nombreuses vertues, riche en potassium et qui aurait le pouvoir d'alimenter la vivacité d'esprit, la perspicacité et bien sûr, la mémoire.
Aujourd'hui, je vous ai concocté une simple recette de petits gâteaux au miel et myosotis. Facile à réaliser et délicieux, à n'importe quelle heure de la journée avec un thé!



Ingrédients pour 8 petits gâteaux:

1 oeuf
90 ml de sucre
1/2 tasse de miel de fleurs sauvages(au choix)
45 ml d'huile végétale(je préfère l'huile de pépins de raisins ou de tournesol)
1 1/4 tasse de farine
1/2 cuil à thé de soda
1/4 cuil à thé de sel
1/2 tasse de thé vert au jasmin, fort, tiède
1 tasse de fleurs de myosotis(voir plus bas pour les fleurs)

Méthode:

Préchauffer le four à 350F.
Dans un bol, battre l'oeuf avec le sucre jusqu'à ce qu'il devienne mousseux. Ajouter le miel et l'huile et mélanger encore. Tamiser les ingrédients secs ensemble et ajouter au mélange sucré en alternance avec le thé.
Ajouter les fleurs au mélange et déposer le mélange dans des moules à muffins en papier.
Cuire au four environ 20-25 minutes.
Servir avec de la crème fouettée au miel et myosotis(sucrée à votre goût et teintée d'un soupçon de fleurs).



Pour les fleurs: Après la cueillette, les laisser tremper dans l'eau froide pendant une demi-heure pour enlever les impuretés et les insectes. Rincer abondamment et essorer. Séparer les pétales de la base de la fleur et de la tige. (Ne garder que la fleur ouverte ou non, sans vert, sans feuilles)

Si vous le souhaitez, vous pouvez conserver les feuilles pour une infusion très bonne pour l'esprit et la mémoire!




lundi 7 mai 2012

La Cuisine de Dame Nature: salade de jeunes pousses

Aujourd'hui, pour cette seconde capsule de Dame Nature, je vous prépare une salade de jeunes pousses printannières. C'est le temps des feuilles croquantes et à peine amères, il ne faut pas hésiter à les cueillir pour les manger crues en salade d'accompagnement!

    

Pour cette capsule, ce que j'ai choisi:

Pas-d'âne, autre nom, tussilage: de petites fleurs semblables au pissenlit mais avec une seule rangée de pétales autour d'un centre semblable à celui d'une marguerite. Les pas-d'âne étaient autrefois utilisés en infusion, en pastilles pour le mal de gorge ou en sirop pour la toux. Aujourd'hui, je l'utilise comme assaisonnement. On utilise seulement les pétales pour la salade, mais toute la fleur pour l'infusion.
Voici un Wikilien pour plus de détails: http://fr.wikipedia.org/wiki/Tussilage


Feuilles de pissenlit aussi appelé dent-de-lion: quoi dire sur le pissenlit???? Toute la plante se mange et est très riche en vitamines C et en Béta-carotène. Les feuilles sont meilleures et moins amères au début du printemps. Elles ajoutent du piquant à la salade, légèrement acidulé. Choisir les jeunes pousses. Pour ce qui est des fleurs....je vous reviendrai là-dessus, car je n'en ai pas fini avec les pissenlits! D'autres recettes sont à venir... :)


Pousses de marguerite commune: la marguerite est aussi une plante très versatile, on en mange les fleurs, en infusion ou dans bien d'autres recettes...... ;) et les feuilles très jeunes. Le goût rappelle celui d'une fleur, il est très doux.


Trèfle rouge: le trèfle commun des gazons de chez nous. Il y en a partout, il suffit d'ouvrir les yeux! Encore une fois, toute la plante se mange et j'y reviendrai dans une autre capsule, lorsque les fleurs seront sorties. En salade, les feuilles de trèfle sont à peine sucrées, elles ajoutent une note de douceur aux pousses de pissenlit plutôt amères.


Plantain majeur: le dernier et non le moindre! Le plantain a bien des vertues médécinales: diurétique, dépuratif, anti-inflammatoire, anti-allergène et il est plutôt utilisé en herboristerie. Ses feuilles matures sont mangées la plupart du temps cuites, mais ses jeunes feuilles sont excellentes en salade. Elles ont un petit goût de tournesol.


À  retenir:

-Bien laver toutes les plantes dans l'eau froide pendant une vingtaine de minutes et les essorer pour enlever les impuretés et les insectes.

-Toujours laisser la plupart des feuilles sur le plant pour lui permettre de continuer à pousser. Cueillette responsable!!!!

-Cueillir sur un terrain, un champ, un boisé exempt de pesticides. Éviter la bordure des routes passantes ou les parcs à chien...! Bien sûr, il est difficile d'éviter tout ça en ville, mais si vous nettoyer à grande eau, la plupart de ces impuretés partiront. Et surtout, ne vous en faites pas, les fruits et les légumes cultivés par les industries ne sont souvent pas aussi propres qu'on puisse le penser, alors un petit pipi de chien...!

-Enfin, je ne le dirai jamais assez souvent: Ne cueillez que ce que vous êtes certains d'avoir bien identifié comme étant comestible. Ça vous évitera bien des problèmes digestifs!

dimanche 29 avril 2012

La Cuisine de Dame Nature: les Têtes de violon

Bonjour à tous, je suis fière de vous présenter cette nouvelle branche de mon blog: La cuisine de Dame Nature!
Comme je l'ai mentionné précédemment, je déménage à la campagne cet été en plein coeur de la nature.  C'est pour moi une opportunité de transformer ma passion pour la cuisine! J'ai déjà abordé à plusieurs reprises, les produits du terroir, les épices et les végétaux de nos forêts, mais dès aujourd'hui, je compte en faire ma spécialité!
Dans les prochaines capsules, je me concentrerai sur les ressources oubliées ou insoupçonnées de Dame Nature et ce, jusqu'à ce que la neige recouvre le sol pour une saison de repos. Ce blog, je l'espère, deviendra une référence en matière de plantes sauvages et de fleurs comestibles.
Bien sûr, je continuerai aussi à vous concocter de délicieux desserts et des plats, disons, plus carnivores, tout en tâchant de vous faire découvrir le plus produits québécois possible!

J'espère que vous apprécierez! N'hésitez pas à me donner vos commentaires ou à me poser quelques questions!
:)

Donc aujourd'hui, les têtes de violon ou crosses de fougère...




                           


À retenir:

- Toujours laisser quelques têtes après le plant lors de la cueillette pour permettre la croissance de celui-ci et son retour l'année suivante.

- Bien nettoyer les têtes de violon: enlever la peau rousse dans l'eau froide.

- Deux cuissons sont nécessaires. La première plongées dans l'eau bouillante pendant 10-12 minutes, jusqu'à ce que ce soit cuit. La deuxième, dans une nouvelle eau bouillante, à la vapeur quelques minutes ou dans la poêle.

- Après la première cuisson, couper la cuisson dans l'eau froide et égoutter. Vous pouvez alors faire congeler les têtes de violon dans un sac sous-vide. La deuxième cuisson se fera lors de l'utilisation.



Bon appétit!